Intégrez le Master 2 MEEF option "Pratiques numériques en éducation"

Vous souhaitez apprendre à construire des médiations éducatives en lien avec les enjeux du numérique et l'éducation aux médias ? Vous recherchez une formation d'un an dans le cadre de la formation continue, validant un diplôme de rang national ?

Le numérique en mathématiques

Le numérique en mathématiques

Intégrer le numérique dans une pratique existante en mathématiques

Le principe du jeu de piste

Le jeu de piste consiste en une série d‘exercices différenciés sur une notion donnée.

En fonction de leur réussite ou non à un exercice, les élèves sont dirigés, soit vers un exercice plus difficile, soit vers un exercice de remédiation. En général, les élèves apprécient ce type de séance qui leur permet de travailler à leur rythme. En version papier, les exercices sont donnés les uns après les autres, en fonction des réponses des élèves, par le professeur qui doit donc vérifier les réponses de chaque élève pour chaque exercice.

Quel intérêt à la numérisation ?

J’ai choisi de numériser ce type de séance, en utilisant l’exerciseur disponible dans Mon Bureau Numérique afin de les améliorer. On aurait également pu utiliser moodle pour cela.

La motivation

Tout d’abord, j’ai pu constater que l’aspect numérique avait un effet motivant sur les élèves qui entraient plus facilement dans l’activité que sous la forme papier, malgré le fait qu’ils doivent quand même rédiger les exercices dans leur cahier. Les élèves effectuent les exercices et c’est l’application qui leur permet de savoir, à la fois, si leurs réponses sont correctes mais également quel est l’exercice qu’ils doivent faire ensuite. De plus cela permet aussi d’intégrer des parties de leçon, qui apparaissent au moment choisi par l’enseignant sans qu’il ait besoin d’inviter les élèves à aller les consulter dans leur cahier. Cela libère donc énormément temps pour l’enseignant, qui, ainsi, n’est plus accaparé par les élèves en réussite pour la vérification de leurs réponses et qui peuvent donc travailler en autonomie .Le professeur peut ainsi consacrer beaucoup plus de temps aux élèves qui rencontrent des difficultés de compréhension, afin de leur apporter l’aide dont ils ont besoin et de leur permettre de progresser à leur rythme,même si celui-ci est différent de celui de leurs camarades et sans que cela leur donne le sentiment d’être en retard, ce qui souvent peut être démotivant. L’enseignant peut aussi davantage accompagner ceux qui manquent de motivation pour maintenir leurs efforts dans la durée.

Des ressources pour tous les élèves

Enfin, un des autres avantages de la numérisation de ces séances réside dans le fait qu’elles restent disponibles à volonté pour les élèves, qui peuvent ainsi, les refaire autant de fois qu’ils le souhaitent. Et contrairement à la version papier, les élèves disposent alors de tous les exercices de la séance. Ainsi un élève, qui voudrait retravailler la notion abordée et qui aurait oublié certains points pourra alors bénéficier des parties de leçons permettant de réactiver les connaissances ainsi que des exercices de remédiation dont ils n’avaient pas forcément eu besoin au moment où l’activité a été réalisée en classe.

https://www.cnesco.fr/fr/differenciation-pedagogique/pourquoi-et-comment-differencier/

Le seul problème reste les problèmes techniques. En effet, en classe entière, il est parfois difficile pour trente élèves de se connecter en même temps sur internet et il arrive parfois que leur progression dans la séance soit bloquée par des bugs informatiques. Malgré cela, les avantages de la version numérique sont tels qu’un retour à la version papier ne me semble pas envisageable.

V.Pereaux

Valerie

Comments are closed.